LA DELINQUANCE EN HAUSSE DE 17% DANS LE DEPARTEMENT

Police - clement127- flickr

Le Figaro de ce jour vient de révéler les chiffres de la délinquance pour le premier trimestre 2014. Tirés du rapport de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), ces chiffres classent les Pyrénées -Orientales comme le 6ème département français en matière de progression des violences physiques volontaires. Avec 968 faits recensés, notre département connaît une croissance de 17,19% des actes de délinquance par rapport à l’année dernière, même période.

Ces mauvais chiffres s’expliquent certainement par un niveau d’effectifs policiers et militaires (gendarmes) très en deçà des moyens nécessaires ainsi que d’un effectif insuffisant des personnels de Justice en charge de traiter les affaires. Le fort niveau de délinquance déclarée tient également – selon les spécialistes – à une radicalisation des situations, notamment dans certains quartiers, aux abords des collèges et lycées, qui traduit le mauvais état psychologique de notre société. La situation économique du département, son fort niveau de chômage (notamment chez les jeunes) et la désespérance qui touche les milieux ruraux constituent un ferment ultra-favorable à une telle croissance des actes de violence.

Illustration – « Police » -Clement127- CC- flick’r

Pas encore de commentaires

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

5 mai 2014
5 mai 2014