L’OLIVIER A 3 ANS !

olivier3ans

Le 20 avril 2013, naissait L’Olivier sur une idée simple: créer une force politique pour gagner Perpignan et le Pays Catalan.

Par Bruno DELMAS, Président de L’Olivier

Il faut être un peu fou pour vouloir créer de but en blanc une « force politique » ! C’est ce que beaucoup de monde nous a dit à la création de L’Olivier … Pourquoi ne pas faire comme tous les autres ? Intégrer un parti « traditionnel » et attendre son tour ?

Tout simplement, parce que nous ne sommes pas motivés par les mêmes raisons que les « professionnels de la politique » ! Nous ne faisons pas de la politique pour gagner notre vie ou parce que nous sommes des assoiffés de pouvoir. Nous faisons de la politique car nous sommes convaincus qu’elle est le seul moyen efficace de changer les choses. Et nous faisons de la politique à travers L’Olivier car la politique des partis traditionnels est à bout de souffle. C’est ce que nous pressentions il y a plus de 3 ans quand nous avons imaginé L’Olivier. C’est ce qui s’est avéré ces dernières années …

S’organiser en parti pour se présenter aux élections, convaincre les citoyens pour gagner le pouvoir … depuis que la démocratie existe, c’est quand même le seul moyen de pouvoir vraiment changer les choses. Et même si notre démocratie est souffrante à la fois de l’abstention, de l’indifférence et des tentations extrémistes, ce n’est pas une raison pour l’abandonner aux mains d’une caste (de droite comme de gauche) qui s’enfonce (et nous enfonce) dans l’échec depuis de trop nombreuses années.

S’organiser en force politique, c’est aussi « annoncer la couleur », ne laisser subsister aucune ambiguïté sur nos objectifs: nous ne sommes pas une association, une amicale, un club de réflexion … nous sommes organisés en mouvement, avec des moyens, des militants, des réunions … pour aller sur le terrain et faire gagner nos idées. En gagnant les élections !

Notre conviction est que Perpignan et le Pays Catalan méritent tellement mieux que la situation catastrophique dans laquelle nous nous trouvons. Si nous faisons de la politique, c’est parce que nous croyons « dur comme fer » en Perpignan et au Pays Catalan ! Et que nous avons des tonnes d’idées pour changer les choses … dans le bon sens.

Et nous y croyons tellement que, même sans avoir encore le pouvoir, il nous est possible de faire bouger Perpignan et le Pays Catalan. Comment ?

  1. En appliquant une méthode nouvelle qui consiste à réunir autour de L’Olivier des hommes et des femmes qui ont des idées politiques différentes, qui votent (lors des élections nationales) pour des partis différents. Pourquoi ? Parce que la situation de Perpignan et du Pays Catalan nécessite de mobiliser toutes les intelligences et toutes les bonnes volontés … Et qu’elles ne sont pas l’exclusivité de telle ou telle formation politique. Depuis 3 ans, voici ce qui fait le succès de L’Olivier … et nous sommes ravis de voir que des ministres comme Emmanuel Macron reprennent la même logique avec son parti « En Marche ! »
  2. En n’acceptant aucun compromis, aucune compromission avec les élus en place à la ville, à l’agglo et au conseil départemental : la vie politique locale est marquée par une forme de « consanguinité politique » de nos principaux élus. De bords différents, ils sont souvent d’accord sur l’essentiel: se partager le pouvoir, les territoires … au point de neutraliser complètement la Ville et le Département. Leur échec est cinglant et nous n’acceptons aucune compromission avec ces élus qui devront partir tôt ou tard.
  3. En nous inscrivant dans une démarche positive : L’Olivier est un laboratoire à idées, à projets, à propositions. Elles sont le fruit de nos nombreuses réunions, de nos rencontres avec celles et ceux qui bougent malgré le marasme ambiant dans tous les domaines (agricoles, culturels, économiques, sociaux …)

Grâce à cette méthode, L’Olivier s’est distingué dans des combats ou des propositions qui ont marqué l’actualité politique de ces 3 dernières années :

Nous avons également agi en tant que vigie sur les décisions ou les actions publiques qui partaient dans le mauvais sens :

Voilà, sans compter les nombreuses interventions dans les médias (voir notre chaîne Youtube), L’Olivier existe bel et bien en tant que force politique à part entière.

Il y a plus d’un an maintenant, nous nous sommes présentés à nos premières élections (départementales de mars 2015) où nous avons présenté des candidats sur la moitié des cantons du département. Résultat ? Nous nous sommes imposés comme la 4ème force politique de Perpignan et du Pays Catalan en moins de 2 mois de campagne ! Sans les moyens d’un parti national, sans les équipes militantes dont disposent les « grands élus » locaux (qui confondent souvent le personnel de leurs collectivités avec leur force militante).

Et demain ? Soyons clair : la prochaine grande élection sera l’élection municipale qui décidera de qui dirigera Perpignan et l’agglomération, soit 80% du potentiel économique du département.

L’Olivier sera présent à cette élection car si nous gagnons Perpignan, nous pourrons vraiment changer les choses pour de bon, pour tous, de manière éclatante et surprenante. Voilà ce qui nous attend pour les 3 prochaines années !

Si vous croyez au pouvoir de changer les choses – surtout si tout semble impossible à première vue –  vous êtes les bienvenus à L’Olivier !

Pas encore de commentaires

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

19 avril 2016
19 avril 2016