LORDI, C’EST FINI. VIVE LA TAPLETTE !

lordi

L’information n’est pas encore officielle mais il y a fort à parier que LORDI – ce coûteux programme qui consistait à donner à chaque nouveau lycéen un ordinateur portable neuf – vive sa dernière rentrée scolaire.

Lancé en 2011 par Christian BOURQUIN, président du conseil régional, ce programme complètement fou se solde par un échec cuisant : pour un coût de plus de 17 Millions d’euros par an ! Un programme si stupéfiant qu’aucune région française n’a emboité le pas à Christian Bourquin depuis 3 ans.

32.000 ordinateurs portables ont été distribués gratuitement, chaque année, en dépit du bon sens :

  • Une batterie de faible capacité qui ne donnait aucune autonomie aux lycéens surtout dans des salles de classes équipées d’une seule prise électrique !
  • Un clavier des plus fragiles avec touches qui s’en éjectaient régulièrement,
  • Un matériel inadapté aux longues journées lycéennes : peu ergonomique, trop lourd …beaucoup d’élèves l’ont remisé ou carrément mis en vente sur des sites comme LeBonCoin…

Une fois de plus, beaucoup d’argent public bêtement dépensé sur un coup de tête, une décision intempestive prise pour « monter un coup médiatique » de plus, sans concertation avec le monde enseignant, pour s’attirer les bonnes grâces des (futurs) jeunes électeurs, en vain.

LORDI est un épisode de plus dans la gestion calamiteuse de la Région : déjà, lors du lancement du marché public, le conseil régional avait préféré attribuer le marché à un fournisseur 4 Millions plus cher que le mieux disant … au motif, soit disant, d’une meilleure valeur technique. On voit le résultat !

5 Commentaires
  1. Même si les geste en faveur de l’éducation sont souvent positifs il y a quand même gaspillage !
    Ce genre de lubie montre simplement que la Région dispose de trop de capitaux,
    Je trouve que ce n’est pas très formateur, se procurer un outil de travail procède d’une démarche et d’une volonté personnelle.
    Je comprends que les informaticiens soient ravis de cette démarche !

  2. J’ai eu en main la version 2013-2014. Ultra léger, très performant.
    On peut vouloir plus d’autonomie certes. C’est plus cher et plus lourd ou moins performant.
    Les classes n’ont pas assez de prises de courant: c’est que l’investissement n’est pas encore suffisant.

    Comment peut-on critiquer des investissements en faveur de l’éducation, si souvent délaissée ? C’est une chance pour beaucoup de lycéens cet effort.
    Et si certains ne sont pas assez soigneux, connaissant très bien ce type de matériel (c’est mon métier depuis 20 ans), je peut avancer que le fabricant choisi est extrêmement bien classé en matière de qualité et surtout de robustesse.
    Alors de la casse ici ou là ? Ceux qui l’auront cassé auront cassé combien de fois leur smartphone entre temps ?

    Quand à la revente, c’est peut-être avant tout un problème de vol ou de racket.
    Bref critique un peu rapide non ?

  3. Il se trouve que j’assure du support scolaire, à titre bénévole au secours populaire à Perpignan en direction des Lycéens, particulièrement. Je vois donc des Lycéens avec Lordi et j’exige d’eux qu’ils l’aient en permanence. On peut en faire beaucoup de choses, même si c’est fondé sur l’OS propriétaire Windows, ce qui est une anomalie à mon sens. Mais on trouve beaucoup de logiciel libre sur cet OS(cf. FRAMASOFT.FR) . Je pense que c’est une bonne idée que d’investir dans la jeunesse, même si tous les fruits attendus ne sont pas au rendez-vous, mais pourquoi ?

    En Languedoc Roussillon il y aurait de l’ordre de 75 000 élève dans le second cyle du secondaire (c.a.d les Lycées°) Mettons 25 000 entrant en classe de seconde. Actuellement les 3 années du Lycées sont équipées (Source souce statistiques INSEE => http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=1&ref_id=edutc07102 )

    En supposant Lordi à 300 € (A mon avis son coût de production est <100 €) que la premiere année d'équipement les 3 années du Lycée furent équipées soit 23 M€ de budget, les années suivantes on tombe à 8 M€ (Mettons 10 avec la maintenance et les coûts de distributuions) On est un peu en dessous du chiffre de 17 MF/an moyen et cela tombera à 10 M€. Ce coût peut être réduit par négociation avec Dell et d'autres. Investir qq centaines d'Euros sur un adolescent ce n'est rien, pourquoi s'en scandaliser.

    Je regrette une chose, c'est que ces ordinateurs ne soient pas construits autour des logiciels libres (Une distribution de Linux) , les tablettes le sont encotre moins (Même si c'est Android, car il y a peu de ressource), sauf si le choix est fait d'utiliser une tablette avec du logiciel libre fondée sur Linux (Du fait des ressources disponibles), c'est une rareté à ce jour

    Les critiques du présent article que je commente je les trouve très faibles et de peu d'intérêt, c'est tout au plus la contre-apposée de la pseudo-démarche politique (vrai ou fausse) qu'il dénonce, le syndrome du Bon Coin est à chiffrer. Personnellement je ne suis pas partisan, mais je trouve cette pauvreté regettable et sans interrogation éducative et pédagogique de fond. Sur le languedoc c-Roussillon, travaillant avec une association en direction des chômeurs d'une part et avec une autre association en direction des plus démunis d'autre part je vous confirme que la fracture numérique existe et même "l'illettrisme" informatique chez des déclarés Bac+2 et plus. Avoir le pouce musclé sur son smartphone, ne donne pas la maîtrise des outils informatiques, mais rend surtout service à de grande société de marketing que sont Facebook, Twitter et consorts. Disons qu'il s'agit d'addiction et de narcissisme et les tablettes propriétaires seront de plus en plus calibrées pour cela, un bon terminal de vente, de pub et de narcissisme ou l'anonymat et la pseudo-gratuité marchande sont les points cardinaux.

    Il serait souhaitable de traiter le le roblème éductaif, pédagogique et je pense que vous avez suffisament d'intelligence pour élever le niveau du débat. Pour Mémoire les P.O. reste le département le moins diplômé de France (Enquête Todd/Le Bras 2013) et que nous avons ~40 000 Chômeurs (cat. A, B, C) pour 120 000 salariés dans le départment.

    Merci de m'avoir donné la possibilité d'émettre cet avis et je suis tout à fait diposé à en débattre, car ce point parmi d'autres est très important.

    Marcel Bariou

  4. allez voir ordi vendu en region midi pyrenee (suivant revenus des parents) nous n avons pas eu de problemes.le notre date de decembre2010

  5. « pour s’attirer les bonnes grâces des (futurs) jeunes électeurs »

    C’est faire là une mauvaise analyse des futurs jeunes électeurs. Ils sont moins idiots qu’ils en ont l’air et beaucoup plus désabusés. Il suffit de parler avec eux pour entendre qu’ils ne se laissent pas berner et ne voteront pas simplement pour des ordinateurs. En grosse majorité, ils ne voteront pas du tout, bien trop conscient de la désillusion politique.
    Ils ont vu la gauche, ils ont vu la droite, pour quel résultat ?

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

8 janvier 2014
8 janvier 2014