PERPIGNAN, CŒUR DE VILLE: DES CHIFFRES ALARMANTS

commerces-Ph.L

Le programme local de l’habitat de l’agglomération Perpignan Méditerranée vient d’être présenté au conseil municipal de Perpignan.

La lecture de ce document composé de plusieurs centaines de pages confirme une situation difficile du territoire de l’agglomération et particulièrement alarmante sur le centre ville de Perpignan : tous les indicateurs sont au rouge !

Nous avons choisi ici d’extraire les données économiques et sociales les plus éclairantes de la situation du cœur de Perpignan et du territoire communautaire:

 Revenu des ménages :

  • Les revenus sur Perpignan restent nettement inférieurs à la moyenne des revenus sur PMCA,
  • La part des ménages vivant sous le seuil de pauvreté atteint 32% à Perpignan contre 18% pour PMCA, 13 % à l’échelle nationale,
  • Revenu médian :
  • Région Languedoc Roussillon : 16 536 euros
  • Ville de Perpignan : 13 856 euros
  • Avec un revenu médian de 2273 euros, le quartier Saint Jacques est le quartier le plus pauvre de la région.

– Sur le territoire de PMCA : 47% de foyers imposés, 42% pour Perpignan, contre 54% sur le territoire national.

Données sociales (à l’échelle du territoire communautaire)

  • Prés de 14% de la population du territoire de PMCA est bénéficiaire d’une allocation ou prestation sociale, contre moins de 10% en population nationale.
  • On compte 72 bénéficiaires du RSA pour 1000 habitants sur le territoire SCOT plaine du Roussillon, contre 59 en Languedoc-Roussillon et 33 pour 1000 sur le territoire national.

Données économiques :

Le territoire communautaire : attractif mais qui déçoit

Selon l’Insee, en 5 ans prés de 27500 personnes se sont installées sur le territoire d’étude ; dans le même temps 15000 autres l’ont quitté. Le territoire s’avère donc attractif pour « sa douceur  de vivre », mais dans le même temps générateur de désillusions d’un point de vue économique pour une part non négligeable d’actifs en quête d’emplois.

Taux de chômage

  •  De l’ordre de 15% dans le département
  •  Prés de 30% dans les quartiers de l’hyper centre de Perpignan avec un pic à plus de 70% dans le quartier St Jacques.

Les logements :

  • Dans le centre ancien de Perpignan on compte presque 1 logement sur 2 potentiellement indigne. Sur le quartier St Jacques, ce sont entre 80 et 90% des logements qui sont potentiellement indignes.
  • 86% de locataires de logement sociaux en situation de grande précarité, résident sur Perpignan.

A ces données, nous pourrions ajouter les taux de vacance commerciale dans le centre ancien de Perpignan de plus de 10 % (moyenne nationale 8%), signe de difficultés structurelles, installées et durables.

Autant d’éléments qui confirment par les chiffres la situation particulièrement délicate du cœur de Perpignan que nous dénonçons depuis des mois.

Des choses ont été tentées, plusieurs dizaines de millions d’euros ont été injectées dans le cadre de programme de rénovation urbaine, mais le résultat final n’est pas celui escompté.

Un cœur de ville à forte identité qui regorge d’atouts en termes de patrimoine historique, mais dont la mise en valeur est largement perfectible.

Un cœur de ville qui ne peut absolument pas se permettre de perdre son palais de justice : où en sont les tractations ?

Face à cette situation économique et sociale particulièrement dégradée du cœur de ville de Perpignan, la prise en charge doit être systémique, organisée et profonde, loin des habituelles solutions cosmétiques ou des « petits bricolages ».

Prendre à bras le corps les questions et les stratégies de reconquête d’un commerce de centre ville solide est le préalable incontournable pour une amélioration durable et globale du cœur de ville.

La vitalité du cœur de ville de Perpignan : un sujet majeur pour l’Olivier | Nouveau Pays Catalan.

Nous avons déjà abordé cette thématique en juin, en réunion publique devant plus de 100 personnes (retrouvez ici un extrait video) . Nous avons recueilli un peu plus de 2000 signatures sur la pétition en soutien au commerce du cœur de ville, que nous avions faite circuler pendant une semaine en juin.

Nous allons poursuivre !

Dans les tous prochains jours, nous lancerons une nouvelle étape de ce travail de propositions pour notre cœur de ville !

2 Commentaires

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

19 novembre 2013
19 novembre 2013