REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES : LE CAPCIR VENT DEBOUT …

Ecole - Frederic Buisson - enfant

Les communes du Capcir, ont engagé un bras de fer avec les services de l’éducation nationale. Elles rejettent une application, sans discernement et à la « va-vite » de la réforme des rythmes scolaires.

Christine ESPERT, vice-présidente deLl’Olivier | Nouveau Pays Catalan, a rencontré le 17 septembre, Michel POUDADE maire de Les Angles.

michel poudade

Retour sur cet entretien  au plus près du terrain:

Pour l’organisation de la scolarité, 7 communes du Capcir sont regroupées au sein d’un syndicat intercommunal scolaire (SIS).

La réforme des rythmes scolaires prévoit un allégement des journées d’école, la mise en place de temps d’activités périscolaires, en compensation d’une demi-journée de plus par semaine (le mercredi matin).

Les parents d’élèves du Capcir ont rapidement tiré la sonnette d’alarme pour montrer aux élus combien cette réforme appliquée en l’état pouvait être préjudiciable pour les familles et les enfants.

Un exemple : dans un secteur comme le Capcir, très lié à l’économie de la neige, les parents travaillent, pour la plupart, les week-end (sur les pistes, en restauration…). Le mercredi non travaillé est traditionnellement « là-haut » le jour des familles.  La réforme ferait que certains enfants passeraient 7j/7 en institution (école en semaine et centre de loisirs le week-end).

 A ces sujets d’équilibre des familles, les élus sont confrontés à des difficultés d’organisation   ( locaux, les transports), et de moyens, qui laissaient peu de marge pour le financement d’un périscolaire de qualité.

Pour exemple, le SIS finance à hauteur de 150 000 euros la scolarité pour 70 enfants (2000 euros par enfant), à cette somme s’ajoutent des dépenses liées aux investissements sur les bâtiments assumés par chaque commune.

La commune des Angles : (500 habitants) injecte 450 000 euros par an pour l’ensemble de sa politique « enfance » : crèche, centre de loisirs, école…

Un effort financier qui exige une grande vigilance sur tout projet qui pourrait encore alourdir la charge.

Les parents d’élèves ont proposé à l’Education nationale, une organisation propre qui permettrait non seulement d’améliorer le rythme des enfants (donc de respecter l’esprit de la loi) et de s’adapter aux spécificités du territoire. Celle-ci consistait à alléger les journées en nombre d’heures quotidiennes, de maintenir 4 jours d’école par semaine et en compensation de supprimer le nombre de jours équivalents sur les différentes vacances. Ce type de dérogation est semble t-il d’actualité en Savoie.

Ils ont reçu une fin de non recevoir !

  • Plutôt que faire le choix de la facilité au travers du simple prisme budgétaire, comme l’a fait Perpignan, en concentrant toutes les activités le vendredi après-midi, sans alléger les journées d’école, les élus du Capcir  restent exigeants pour une mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires qui respectent vraiment l’esprit de la loi dans l’intérêt des enfants, et dans le respect des contraintes du territoire.
  • Les élus du Capcir ont délibéré et refusé d’appliquer une réforme qui n’amènera aucune amélioration pour les enfants, bien eu contraire ! et qui alourdira par ailleurs la pression fiscale sur les foyers.
  • Ils ont décidé de dire « NON » à une décision mauvaise pour leurs enfants. Ils prennent courageusement leur responsabilité !
  • Ils tiennent tête, à des politiques « autistes » qui appliquent à l’aveugle les réformes sans jamais tenir compte des spécificités des territoires.
  • Ils tiennent tête à des décisions nationales qui infantilisent l’action et la responsabilité locale
  • Ils tiennent tête à un centralisme exaspérant !

 

Pour toutes ses raisons l’Olivier | Nouveau Pays Catalan est à leurs côtes !

Voir aussi le témoignage de Dominique Gauze, chef d’entreprise, artiste  sur Céret

Vous souhaitez montrer votre soutien, participez à notre sondage (ci-dessous)

Pas encore de commentaires

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

19 septembre 2014
19 septembre 2014