SILVER ECONOMIE: LA RÉGION DOIT S’ENGAGER !

vieux

Silver économie : la région Languedoc-Roussillon doit s’engager !

Le ministère des affaires sociales a présenté son contrat de filière pour la silver économie le 12 décembre dernier. Sujet stratégique en termes économiques qui prévoit de mettre les régions au cœur des dispositifs. Plusieurs d’entre elles sont identifiées comme avancées et « fer de lance » dans le déploiement de cette filière économique : Midi-Pyrénées, Basse Normandie, Martinique, Limousin….

La région Languedoc Roussillon n’est pas citée !

Avec un niveau de chômage parmi les plus élevés du pays, une précarité importante, une population plus âgée que la moyenne nationale, notre région serait particulièrement concernée par les stratégies de la silver économie :

quelques chiffres :

  • 2010 :

Age moyen de 41,1 ans en Languedoc-Roussillon contre 39,3 ans en France

  • Projection en 2040

Age moyen : 45,6 ans en Languedoc-Roussillon contre 43,7 ans en France.

–          Part des plus de 60 ans est de 24,9% en Languedoc Roussillon contre 21,5% en France

–          Part des plus de 80 ans est de 5,7 % en Languedoc-Roussillon contre 4,9% en France

La silver économie ou économie de l’âge, est une filière industrielle qui regroupe tous les secteurs qui permettent de répondre aux besoins spécifiques liés à l’âge : secteurs de services et secteurs industriels parfois les plus poussés : domotique, services téléassistance, habitat : adaptation des logements, mobilité, …La demande d’aménagement du domicile, de produits de service liés à l’autonomie va doubler en 20 ans.

Selon une étude du CREDOC (centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) de 2010, les seniors assureront une majorité des dépenses (54%) d’ici 2015.

Filière à fort potentiel économique, c’est également un sujet profondément humain, dans  son ambition de permettre aux plus anciens de vivre le plus longtemps possible dans les meilleures conditions d’autonomie.

La région Languedoc-Roussillon ne doit pas rester passive et attendre les injonctions nationales, elle doit faire preuve de volontarisme et d’innovation pour créer un écosystème économique favorable au développement de cette filière qui doit être un très bon levier en termes de créations d’emplois, de création de richesse mais aussi d’avancée sociale en permettant une meilleure prise en charge des problèmes liés à l’âge et à la perte d’autonomie.

Dans cette ligne, le pays catalan doit prendre toute sa place ! L’olivier | nouveau pays catalan, reviendra dans les prochaines semaines sur cette thématique stratégique.

 

 

 

Pas encore de commentaires

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

21 décembre 2013
21 décembre 2013