VIVRE ENSEMBLE: UNE EXIGENCE !

Af0sF2OS5S5gatqrKzVP_Silhoutte

L’Olivier, par la voix de sa vice présidente Christine ESPERT, a dénoncé la tenue dans une salle publique d’une réunion conduite par des conférenciers salafistes qui propagent des idées contraires aux valeurs d’égalité et de liberté qui fondent notre République. « Nous sommes fiers d’avoir fait porter cette voix de la vigilance par une femme, en hommage aux millions de musulmanes soumises bien malgré elles aux interprétations religieuses les plus discutables », précise Bruno DELMAS, président de l’Olivier.

Une prise de position que Christine ESPERT, explique :

« La démocratie n’est pas faiblesse. La tolérance n’est pas passivité » (Andre Comte Sponville)…Une phrase que je trouve très juste ! J’ai choisi de dénoncer l’organisation dans une salle municipale d’une conférence sur le thème de l’éducation animée par 2 prédicateurs salafistes parce que:
Le salafisme, qu’il soit quiétiste (comme celui de ces 2 prédicateurs) ou jihadiste, est l’idéologie de la soumission qui met en grande faiblesse les femmes et qui pousse au repli sur soi. Une idéologie qui refuse la mixité, qui s’oppose à la laïcité, qui refuse la liberté de conscience en dehors de la sphère idéologique….. Des prédicateurs de ce courant de pensée, n’ont rien à faire dans une salle municipale. L’idéologie salafiste, est l’idéologie de la rupture avec la société, elle ouvre la porte au repli communautaire exacerbé, et aux dérives les plus violentes…Comme l’écrit Malek BOUTHI dans son rapport parlementaire « génération radicale », page 50: « (….)derrière un discours sur les préceptes et les pratiques religieuses s’installe une véritable idéologie faisant des fidèles des victimes et appelant à rompre avec les sociétés modernes et démocratiques (….) le salafisme prépare le terrain aux thèses les plus radicales (…) « 

En leur accordant cette autorisation et en confirmant cette autorisation, le maire de Perpignan légitime l’influence de ce courant de pensée radical. Le signal envoyé est celui de : « vous voyez ces gens sont respectables, puisqu’ils ont droit à une salle », une décision désastreuse qui fragilise, en premier lieu les musulmans qui veulent vivre leur religion dans le cadre Républicain, seule garantie du vivre ensemble !

Sur ce dernier point le livre « lettre ouverte au monde musulman » d’Abdenour BIDAR est particulièrement éclairant.

Face à ce sujet difficile, je retiendrai le silence assourdissant d’une très grande partie de la classe politique locale  tellement empêtrée dans ses pratiques clientélistes qu’elle reste pétrifiée et ne sait même plus où est l’essentiel.

Notre République, est une veille dame de plus de 200 ans, mais les valeurs qui la fondent : Liberté, Egalité, Fraternité, sont nos meilleures alliées pour vivre ensemble en paix et pour redonner du sens à notre société en perte de repères. Alors, il est de notre responsabilité d’être d’une intransigeance absolue avec tout ce qui pourrait la fragiliser !

PRESSE :

http://lelab.europe1.fr/perpignan-modem-et-fn-denoncent-une-conference-avec-des-imams-radicaux-2689423

http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/pyrenees-orientales/perpignan/perpignan-polemique-autour-d-une-conference-animee-par-des-imams-950572.html

http://www.lindependant.fr/2016/03/10/deux-predicateurs-radicaux-samedi-a-perpignan,2167813.php

 

 

 

 

Pas encore de commentaires

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

16 mars 2016
16 mars 2016