VOTEZ POUR LE TOP 10 DES ABERRATIONS CATALANES

Top10Resultats

Près de 600 votants ont déjà désigné les 3 premières aberrations du Pays Catalan. La nouvelle rocade de Perpignan arrive largement en tête.

Top #1 : La nouvelle rocade

Incontestablement, la nouvelle rocade nord emporte les suffrages de nos 557 premiers votants (que nous remercions au passage). Avec 15% des suffrages, ce projet de 64 Millions d’euros cristallise la désapprobation générale. Non pas sur son utilité mais sur le raté qu’il représente aux yeux de nombreux catalans:

  • un projet interminable : les études ont démarré en 1995, soit il y a près de 20 ans, et dont les travaux ont démarré en 2007, soit il y a 6 ans !
  • 6 ans de travaux pour 2,5 kilomètres qui débouchent sur une voie unique, causant de nombreux embouteillages (alors que cette rocade était censée les éviter …).

Selon nos calculs, au train où vont les choses au conseil général, les 5,6 Kilomètres restant (tronçons nord et centre) devraient prendre plus de 13,5 années à sortir de terre. Et à ce moment-là, la rocade ne sera toujours pas finie puisqu’il restera encore à construire le tronçon sud pour lequel aucune étude, aucun tracé n’est encore sorti de terre … On comprend mieux l’exaspération des électeurs-contribuables du Pays Catalan.

Top #2 : L’abandon du Train Jaune

Les risques – réels – de disparition du Train Jaune constituent le deuxième sujet d’inquiétude des habitants du Pays Catalan avec 14% des suffrages. Construit en seulement ans (contre 20 ans pour la rocade nord, ci-dessus), le Train Jaune est l’expression d’une ambition jamais égalée par les élus du Pays Catalan. Aujourd’hui, par défaut d’entretien, par l’absence de stratégie de développement, la région et les élus semblent convaincus à l’abandonner à son triste sort; ce que réfutent tous les habitants du Pays Catalan.

Vous aussi, votez en faire du maintien du Train Jaune et du déblocage de moyens exceptionnels pour sa survie : signez la pétition de L’Olivier.

Top #3 : Les panneaux routiers du conseil général

Ces panneaux ont été posés à la demande de Christian Bourquin lorsque ce dernier était président du conseil général. Inutiles et forts coûteux, ils ont été placés à chaque entrée de rond point sur le territoire de Perpignan. La volonté de Christian Bourquin – jamais avare de « coups médiatiques » – était de montrer que les portions de routes départementales qui se situaient sur Perpignan étaient mieux entretenues que les voies municipales dont l’entretien dépendait de la Ville et donc, de Jean-Paul Alduy. Le ridicule et le coût exorbitant de ces panneaux n’a pas échappé aux habitants du Pays Catalan qui, avec 13% des suffrages, les ont élus en 3ème position de notre Palmarès des aberrations catalanes.

ResultatsVotes

(Cliquez sur le tableau pour l’agrandir)

Vous aussi, Votez et Participez au Top10 des Aberrations catalanes qui regroupent tout ce que les collectivités locales nous ont réservé de mieux ces dernières années en réalisations, projets et décisions inappropriés, en investissements démesurés, en idées inefficaces.

[polldaddy poll= »7030430″]

1 Commentaire
  1. Pouvez-vous nous aider ?

    Dans les Collines Saint Martin, situées entre Elne,Ortaffa et Montescot,officie un auto-cross dit « Auto-cross 66 ».
    Ce site s’inscrit dans les plus beaux points de vue de notre région.
    Au mepris de nos élus et administration,cet auto-cross ne cesse de prendre de l’ampleur.Cet endroit ressemble maintenant plus au camp de Rivesaltes ( clotures et constructions) qu’à cet endroit jadis fréquenté par nos ancins, et les enfants des classes vertes.
    Le plan d’urbanisme avantageait les projets ruraux ou touristiques.Du fait du bruit et de la poussière générés,quand ils veulent,sans controle, toutes aures activités sereines est impossible.
    Cette affaire dure depuis 30 ans, avec des hauts et des bas.
    Tout conseil sera le bienvenu.
    Cordialement… Association San Marti R.C.michel

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

11 avril 2013
11 avril 2013