Catalans de coeurs et d'adoption & citoyens solidaires

Comme des millions de français, je n'ai pas approuvé la décision de maintenir les élections municipales. Aussi, pour la première fois de ma vie et alors que j'ai toujours été engagé dans la vie publique, je ne suis pas allé voter.

Non par peur panique, mais par bon sens, par anticipation et solidarité. Je voulais en témoigner pour "déculpabiliser" toutes celles et ceux qui, comme moi, ont préféré leur devoir de solidarité à leur devoir électoral.